ca.haerentanimo.net
Nouvelles recettes

Keurig ramène l'option My K-Cup, admet que la restriction des pods pour Keurig 2.0 était erronée

Keurig ramène l'option My K-Cup, admet que la restriction des pods pour Keurig 2.0 était erronée


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


De nombreux consommateurs n'ont pas apprécié les « avancées » de Keurig 2.0, qui ne prépare que du café à partir de dosettes sous licence.

De nombreux consommateurs n'ont pas apprécié les « avancées » de Keurig 2.0, qui ne prépare que du café à partir de dosettes sous licence.

Keurig, les fabricants de l'omniprésente K-Cup et de la machine à café à portion individuelle qui dominaient autrefois le marché du café, ne se porte pas aussi bien ces derniers temps.

Dans les mois qui ont suivi la sortie du Keurig 2.0, qui ne fonctionne qu'avec des pods sous licence, l'entreprise n'a cessé de perdre la faveur du public - et cela n'aide probablement pas que l'inventeur de la machine ait récemment déclaré dans une interview qu'il évite personnellement d'utiliser le système Keurig parce qu'il est si terrible pour l'environnement.

Cette semaine, les actions de la société ont chuté de 10 % et les ventes de machines Keurig et de produits connexes ont chuté de 23 % au premier trimestre par rapport à l'année dernière.

En fait, Keurig 2.0 est si impopulaire que la société envisage de ramener l'appareil My K-Cup afin que les clients puissent reprendre la préparation du café de leur choix.

Lors d'un appel aux analystes, le PDG Brian Kelley a admis que la société avait fait une erreur avec Keurig 2.0 :

"Je vous dirais l'autre chose que nous avons entendue haut et fort du consommateur, alors qu'un très petit pourcentage de consommateurs, un consommateur très vocal et intense, passionné qui voulait vraiment récupérer la My K-cup, ce que nous avons appris est... que nous voulons que les consommateurs puissent préparer n'importe quelle marque, n'importe quelle marque de café dans leur machine et ramener la My K-cup le permet. Nous avons retiré la My K-cup, et très honnêtement, nous nous trompons.


Les meilleures cafetières Keurig

Keurig est une marque stellaire responsable de la mise sur le marché de la cafetière à portion individuelle et de la popularisation de cette méthode de préparation pratique à bouton-poussoir. Avec des ventes de pods représentant des milliards de dollars de ventes, Keurig est peut-être un poney à un tour, mais c'est néanmoins un succès incroyable.

Aujourd'hui, nous allons examiner 9 des meilleures cafetières Keurig vous pouvez donc examiner une large partie de la gamme impressionnante en un coup d'œil. Nous avons essayé de sélectionner une machine pour tous les goûts et tous les budgets, alors lisez la suite pour simplifier votre décision d'achat si vous envisagez d'aller à Keurig.

Si vous êtes coincé pour le choix des dosettes de café à utiliser, nous explorerons également 10 des meilleures capsules à votre disposition.

Nous allons y aller directement avec les 9 meilleures cafetières Keurig afin que vous puissiez obtenir la bonne machine sans tracas.


Dosettes de café : le nouvel éco-méchant

Dans son livre de 2014 sur le café, Caféiné, le journaliste Murray Carpenter a analysé les chiffres pour découvrir que les « K-Cups » jetées – des capsules de café à usage unique, ou « dosettes », utilisées dans les cafetières Keurig – pouvaient faire le tour du monde près de 11 fois. Cela signifiait 8,3 milliards en 2013, et c'est sans compter Tassimo ou Nespresso ou d'autres grands fabricants de dosettes de café. Les Canadiens sont de grands fans des brasseurs à portion individuelle. 20 % des ménages en possèdent un, comparativement à 12 % des Américains. Mais avec une croissance massive viennent des déchets massifs : comme ils sont en grande partie non recyclables, presque toutes les dosettes de café finissent dans une décharge. Ils n'ont pas encore assumé la mauvaise réputation de la bouteille d'eau en plastique, l'éco-méchant de notre temps, mais l'accumulation de pods en tas d'ordures devient de plus en plus difficile à ignorer. Une nouvelle vidéo intitulée "Kill the K-Cup", mettant en vedette des dosettes jetées sous forme de Godzilla, fait le tour de YouTube cette semaine.

Il s'articule avec un jeu K-Cup plus large, une réponse au Keurig remanié. Le Keurig 2.0 "nouvelle génération" ne fonctionnera pas avec des K-Cups hors marque ou même d'anciens, et ne peut plus être rempli avec votre propre terrain. Les consommateurs ont riposté avec une pléthore de « piratages » pour introduire des dosettes hors marque dans les machines Keurig : KeurigHack.com suggère de retirer un couvercle K-Cup, avec son logo exclusif, et de le coller en haut du lecteur infrarouge de la machine, un La société de café californienne propose le « Freedom Clip », un clip en plastique qui remplace la technologie de verrouillage de Keurig.

PLUS DE MACLEAN'S :

Un quasi-monopole de Keurig est particulièrement problématique étant donné que les K-Cups, contrairement à certaines capsules de café, ne peuvent pas être recyclées et que les nouvelles machines n'accepteront pas les dosettes recyclables. « La matière organique à l'intérieur des dosettes est hautement compostable », explique Nicole Stefenelli, PDG d'Urban Impact, une installation de recyclage commerciale à Vancouver. Les emballages sont généralement en plastique ou en aluminium, qui pourraient tous deux être recyclables, mais ne le sont pas. Sans surprise, la plupart des clients souhaitant la rapidité et la facilité d'un café en portion individuelle ne seraient pas non plus disposés à entreprendre la lourde tâche de séparer les déchets organiques chauds et humides du recyclage. (Keurig dit qu'il vise à rendre tous ses packs K-Cup recyclables d'ici 2020.)

Mais pour le moment, la dosette de café EcoCup, également fabriquée au Canada (et non sans problèmes - les critiques disent qu'elle ne peut pas être recyclée sur de nombreux marchés) ne peut pas être utilisée avec le nouveau Keurig. Pas plus que la nouvelle dosette compostable de Club Coffee, dont l'anneau, le filtre et le couvercle sont tous fabriqués avec des composants différents et compostables. Le produit sera lancé plus tard cette année. Il y a déjà des bosses sur la route. Club Coffee, basé à Toronto, a déposé une poursuite de 600 millions de dollars en Ontario contre Keurig, alléguant que la société a induit les détaillants en erreur en affirmant que les dosettes hors marque sont incompatibles avec leurs machines.

Au Canada, du moins, il y a une demande croissante pour des options plus vertes. Comme l'a découvert la société TerraCycle, nous sommes prêts à payer pour alléger notre éco-culpabilité. Plus précisément, nous paierons 137 $ la pièce pour la grande boîte zéro déchet de TerraCycle, lancée en août dernier. « Il ne fait aucun doute que cela coûte cher », déclare le fondateur et PDG de Toronto, Tom Szaky. Mais à mesure que de plus en plus de personnes s'inscrivent au service premium, le prix a chuté par rapport à ses 180 $ d'origine. Szaky dit qu'il va encore baisser. Voici comment fonctionne Zero Waste Box : les clients choisissent parmi 69 boîtes différentes dans leur magasin de fournitures de bureau local, chacune avec une catégorie de déchets différente (des génériques comme « salle de bain » aux spécificités comme « maquillage » et, bien sûr, les dosettes de café). Remplissez la boîte, UPS la récupère (les frais de port sont inclus) et TerraCycle la recycle. Une grande boîte peut contenir 2 000 dosettes. Ceux-ci vont à un transformateur à Fergus, en Ontario. les composants en plastique sont transformés en bancs de parc et les résidus de café sont utilisés par les agriculteurs locaux.

Les dosettes de café, peut-être parce que vous les voyez cinq fois par jour, se situent au sommet de la hiérarchie de la culpabilité, dit Szaky. Le programme pilote de TerraCycle en Ontario s'est avéré si fructueux qu'ils déploient maintenant la boîte à dosettes de café à travers le Canada. « Recycler votre capsule de café n'est pas la solution au gaspillage », admet-il, « mais pour celui qui choisit ces capsules, voici au moins quelque chose que vous pouvez faire. »

Bien sûr, il y a une autre option. "Je ne me permettrais jamais d'acheter un produit à usage unique comme celui-ci", déclare Stefenelli. « Je modifie mes habitudes pour ne pas du tout tomber dans le piège. »

L'Ontario remplacera le Dr David Williams au poste de médecin-chef : rapports des médias

Le grizzly qui a tué une Albertaine capturée sera euthanasié

Les partisans du médecin de l'Université de Toronto décrivent les allégations d'antisémitisme comme "malhonnêtes" et étouffantes

1 mort, 4 blessés à la suite d'une fusillade à Mississauga, en Ontario, selon la police de Peel

Au Mexique, des cartels traquent la police chez eux

Au Mexique, des cartels traquent la police chez eux

MEXICO CITY (AP) – Le cartel notoirement violent de Jalisco a répondu à la politique mexicaine de « câlins, pas de balles » par sa propre politique : le cartel a kidnappé plusieurs membres d'une force de police d'élite dans l'État de Guanajuato, les a torturés pour obtenir des noms et les adresses de collègues policiers et poursuit et tue maintenant des policiers à leur domicile, pendant leurs jours de congé, devant leurs familles. Il s'agit d'un type d'attaque directe contre des officiers rarement vu en dehors des pays d'Amérique centrale les plus en proie aux gangs et constitue le défi le plus direct à ce jour pour la politique du président Andrés Manuel López Obrador consistant à éviter la violence et à rejeter toute guerre contre les cartels. Mais le cartel a déjà déclaré la guerre au gouvernement, dans le but d'éradiquer une force étatique d'élite connue sous le nom de Groupe tactique que le gang accuse de traiter ses membres de manière injuste. « Si vous voulez la guerre, vous obtiendrez une guerre. Nous avons déjà montré que nous savons où vous êtes. Nous venons pour vous tous », lit-on sur une banderole imprimée professionnellement signée par le cartel et accrochée sur un bâtiment à Guanajuato en mai. "Pour chaque membre de notre entreprise (CJNG) que vous arrêtez, nous allons tuer deux de vos tactiques, où qu'ils soient, chez eux, dans leurs véhicules de patrouille", indique la banderole, faisant référence au cartel par ses initiales espagnoles. . Les responsables de Guanajuato – l'État le plus violent du Mexique, où Jalisco combat des gangs locaux soutenus par le cartel rival de Sinaloa – ont refusé de commenter le nombre de membres du groupe d'élite assassinés jusqu'à présent. Mais la police de l'État a reconnu publiquement le dernier cas, un officier qui a été enlevé à son domicile jeudi, tué et son corps jeté sur une autoroute. L'analyste de la sécurité basé à Guanajuato, David Saucedo, a déclaré qu'il y avait eu de nombreux cas. « Beaucoup d'entre eux (officiers) ont décidé de déserter. Ils ont emmené leurs familles, abandonné leurs maisons et ils fuient et se cachent », a déclaré Saucedo. « Le CJNG chasse la police d'élite de Guanajuato. » Le nombre de victimes est difficile à trouver, mais Poplab, une coopérative d'information à Guanajuato, a déclaré qu'au moins sept policiers ont été tués pendant leurs jours de congé jusqu'à présent cette année. En janvier, des hommes armés se sont rendus au domicile d'une policière, ont tué son mari, l'ont traînée, l'ont torturée et ont jeté son corps criblé de balles. Guanajuato a eu le plus grand nombre de policiers tués de tous les États mexicains depuis au moins 2018, selon Poplab. Entre 2018 et le 12 mai, un total de 262 policiers ont été tués, soit une moyenne d'environ 75 policiers chaque année, soit plus que par balles ou autres agressions en moyenne chaque année dans l'ensemble des États-Unis, qui comptent 50 fois la population de Guanajuato. . Le problème à Guanajuato est devenu si grave que le gouvernement de l'État a publié un décret spécial le 17 mai pour fournir un montant non spécifié de financement pour les mécanismes de protection de la police et des agents pénitentiaires. "Malheureusement, des groupes criminels organisés se sont présentés au domicile de policiers, ce qui représente une menace et un risque accru de mort, non seulement pour eux, mais pour les membres de leur famille", selon le décret. « Ils ont été contraints de quitter rapidement leur domicile et de déménager, de sorte que les groupes criminels organisés ne peuvent pas les trouver », lit-on. Les représentants de l'État ont refusé de décrire les mesures de protection, ou de commenter si les agents devaient être payés pour louer de nouvelles maisons, ou s'il était prévu de construire des logements spéciaux sécurisés pour eux et leurs familles. « Il s'agit d'une guerre ouverte contre les forces de sécurité du gouvernement de l'État », a noté Saucedo. López Obrador a fait campagne pour tenter de désamorcer le conflit de la drogue, décrivant une approche «des câlins, pas des balles» pour s'attaquer aux causes profondes de la criminalité. Depuis son entrée en fonction fin 2018, il a évité d'affronter ouvertement les cartels et a même publié un capo pour éviter les effusions de sang, affirmant qu'il préférait une politique à long terme visant à résoudre les problèmes sociaux comme le chômage des jeunes qui contribuent à l'appartenance à des gangs. Mais l'ancien ambassadeur américain Christopher Landau a déclaré en avril que López Obrador considérait la lutte contre les cartels de la drogue « comme une distraction. Donc, il a essentiellement adopté un programme d'attitude plutôt laisser-faire à leur égard, ce qui est évidemment assez troublant pour notre gouvernement. » Mark Stevenson, l'Associated Press

Identification d'une victime dans la 4e fusillade mortelle en moins d'une semaine

La police d'Ottawa a identifié l'homme abattu tôt dimanche matin dans l'est de la ville, le quatrième décès par balle dans la capitale nationale au cours des cinq derniers jours. La police et les intervenants d'urgence ont été appelés à l'intersection des routes Cyrville et Meadowbrook vers 00 h 50 après avoir reçu des informations faisant état de coups de feu. CBC a parlé avec plusieurs voisins du centre commercial où la fusillade a eu lieu. Ils ont rapporté avoir entendu entre trois et cinq coups de feu juste après 00 h 30. La police a trouvé Warsama Youssouf, 27 ans, d'Ottawa dans un stationnement souffrant de blessures par balle. Il a été transporté à l'hôpital mais a ensuite été déclaré mort. L'unité des homicides enquête. Une section de Meadowbrook Road a été fermée à 5 h 30 mais a depuis rouvert. Appel de la police pour information Les personnes ayant des informations sur l'enquête sont priées de contacter l'unité des homicides au 613-236-1222 ext. 5493 Vendredi soir, la police d'Ottawa a été appelée sur la promenade Alta Vista après que deux hommes ont été abattus, et un troisième a été transporté à l'hôpital avec des blessures ne mettant pas sa vie en danger. Mercredi, la police a été appelée à Palmerston Drive à la suite de la fusillade d'un homme de 22 ans. Il y a maintenant eu sept homicides à Ottawa en 2021.

Pourquoi n'aimez-vous pas cette annonce ?

Un dPlacez un sac sur le rétroviseur de votre voiture lorsque vous voyagez

Brilliant Car Cleaning Hacks Les concessionnaires locaux aimeraient que vous ne le sachiez pas

Ce que vous devez savoir sur COVID-19 à Ottawa le dimanche 30 mai

Développements récents : Ottawa a signalé 52 nouveaux cas de COVID-19 et deux autres décès dimanche. Le meilleur médecin de Kingston remplacera le Dr David Williams en tant que médecin hygiéniste en chef de l'Ontario. Quelle est la dernière? 52 autres cas de COVID-19 ont été confirmés dimanche par Santé publique Ottawa (SPO) alors que divers indicateurs de pandémie poursuivent leur déclin graduel. Deux autres décès ont également été enregistrés. Dans l'ouest du Québec, les responsables de la santé ont signalé 17 autres cas, tandis qu'aucun cas n'a été enregistré dans la région de Kingston, en Ontario. Le Dr David Williams prend sa retraite en tant que médecin hygiéniste en chef de l'Ontario. Il sera remplacé par le Dr Kieran Moore, médecin-hygiéniste de Kingston, Frontenac et Lennox & Addington Public Health. Le gouvernement de l'Ontario prolonge jusqu'au 16 juin son interdiction des déplacements non essentiels à travers ses frontières terrestres avec le Québec et le Manitoba. découverte les a tous réunis pendant la pandémie. Combien y a-t-il de cas ? La région redescend d'un pic record de la troisième vague de la pandémie, qui a inclus des variantes de coronavirus plus dangereuses. Dimanche, 27 019 résidents d'Ottawa ont été testés positifs pour COVID-19. Il y a 709 cas actifs connus, 25 741 cas résolus et 569 décès. Les responsables de la santé publique ont signalé près de 49 100 cas de COVID-19 dans l'est de l'Ontario et l'ouest du Québec, dont plus de 47 000 cas résolus. Ailleurs dans l'est de l'Ontario, 185 personnes sont décédées. Dans l'ouest du Québec, le nombre de morts est de 214. Akwesasne a eu près de 700 résidents testés positifs, avec quatre cas actifs connus et 10 décès entre ses sections nord et sud. Kitigan Zibi a eu 34 cas. Le territoire mohawk de Tyendinaga en a eu 11 avec un décès. Pikwakanagan n'en a pas eu. Le transfert de patients COVID-19 d'autres régions vers les hôpitaux d'Ottawa se poursuit. En date de vendredi, il y avait 21 patients COVID-19 d'autres communautés dans les unités de soins intensifs d'Ottawa. Certains patients viennent même du Manitoba. CBC Ottawa dresse le profil de ceux qui sont décédés de la COVID-19. Si vous souhaitez partager l'histoire de votre proche, veuillez nous contacter. Que puis-je faire? Est de l'Ontario : L'Ontario est soumis à une ordonnance de séjour à domicile jusqu'à au moins mercredi. Son plan de réouverture s'appuie sur les taux de propagation et de vaccination, la province prévoit de passer à l'étape suivante à la mi-juin. De nombreux sites de loisirs de plein air fermés peuvent désormais rouvrir. La limite de rassemblement à distance à l'extérieur de l'Ontario est maintenant passée à cinq personnes, y compris des personnes de différents ménages. La plupart des entreprises non essentielles ne peuvent proposer que le ramassage en bordure de rue. L'accès aux centres commerciaux est restreint et les magasins à grande surface ne peuvent vendre que des articles essentiels. Les gymnases et les services de soins personnels sont fermés, tandis que les restaurants ne sont disponibles que pour les plats à emporter et la livraison. L'Ontario est passé à l'apprentissage en ligne. Les garderies restent ouvertes et les camps d'été devraient éventuellement ouvrir également. Les agents en Ontario ont le pouvoir d'arrêter et d'interroger les gens s'ils croient qu'ils se sont rassemblés illégalement. Les bureaux de santé locaux et les communautés peuvent également établir leurs propres règles, comme Ottawa le fait autour des terrains de jeux et la région de Belleville le fait pour l'industrie agricole. L'ouest du Québec L'ouest du Québec est sous les règles de la zone rouge. Les gens peuvent manger dehors dans les restaurants. Les rassemblements extérieurs jusqu'à huit personnes sont également autorisés, tout comme les déplacements dans toute la province. Jusqu'à 2 500 personnes peuvent se rassembler dans un grand théâtre ou une arène. Il n'y a plus de couvre-feu. Plus de règles sont levées lundi, permettant la réouverture des restaurants et des gymnases intérieurs. Les déplacements non essentiels ne sont pas autorisés entre l'Ontario et le Québec. Les postes de contrôle de la police ne fonctionnent pas 24h/24 et 7j/7 à chaque extrémité. Distanciation et isolement Le nouveau coronavirus se propage principalement par des gouttelettes qui peuvent pendre dans l'air. Les gens peuvent être contagieux sans symptômes, même après avoir reçu un vaccin. Les variantes préoccupantes du coronavirus sont plus contagieuses et sont maintenant établies. Cela signifie qu'il est important de prendre des précautions maintenant et à l'avenir, comme rester à la maison en cas de maladie - et obtenir de l'aide pour les coûts si nécessaire - garder les mains et les surfaces propres et maintenir une distance avec toute personne avec qui vous ne vivez pas, même avec un masque. Un jeune homme et une femme attendent que les lumières traversent à l'intersection des routes Montréal et North River à Ottawa le 28 mai 2021. (Trevor Pritchard/CBC) Les masques, de préférence ceux qui sont bien ajustés et ont trois couches, sont obligatoires à l'intérieur publics en Ontario et au Québec. OPH dit que les résidents devraient porter des masques à l'extérieur de leur domicile dans la mesure du possible. Les gens doivent présenter la preuve d'un récent test COVID-19 négatif pour entrer au Canada par voie terrestre sans amende et doivent payer leur séjour dans un hôtel de quarantaine s'ils entrent par voie aérienne. Santé Canada recommande aux personnes âgées et aux personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents d'obtenir de l'aide pour faire leurs courses. Toute personne présentant des symptômes de COVID-19 doit s'auto-isoler, de même que celles qui ont reçu l'ordre de le faire par leur bureau de santé publique. La longueur varie au Québec et en Ontario. Vaccins Quatre vaccins contre la COVID-19 ont été jugés sûrs et approuvés au Canada. Le groupe de travail du Canada a déclaré que les premières doses offrent une protection si forte que les gens peuvent attendre jusqu'à quatre mois pour en recevoir une seconde. Environ 1 200 000 doses ont été distribuées dans la région d'Ottawa-Gatineau depuis la mi-décembre. Est de l'Ontario L'Ontario vaccine maintenant toute personne âgée de 12 ans ou plus. Les gens peuvent rechercher des rendez-vous provinciaux pour la première dose en ligne ou par téléphone au 1-833-943-3900. Les pharmacies continuent d'offrir des vaccins via leurs propres systèmes de réservation si l'offre le permet. Les premières personnes qui ont reçu un vaccin AstraZeneca-Oxford du 10 au 19 mars peuvent désormais réserver une deuxième dose. Il y a une liste d'emplacements qui les offrent dans la région de Kingston. REGARDER | Santé Canada prolonge la date d'expiration d'AstraZeneca jusqu'au début du mois de juillet L'objectif de la province est une deuxième dose d'AstraZeneca 12 semaines après la première, avec plus de détails à venir sur les autres destinataires. Cela accélère d'autres types de rendez-vous pour la deuxième dose, en commençant par permettre aux personnes de 80 ans de changer de réservation s'ils le souhaitent à partir de lundi à 8 heures. Les responsables de la santé continuent de dire aux personnes qui ont reçu une première dose avant qu'une deuxième dose ne soit automatiquement réservée qu'elles ont gagné. #x27à oublier. Les bureaux de santé locaux ont une flexibilité dans le cadre plus large, y compris en matière de réservation, alors consultez leurs sites Web pour plus de détails. Certains proposent des listes d'attente pour les premières doses. Ouest du Québec Le Québec donne maintenant une première dose à toute personne de 12 ans et plus. Les personnes admissibles peuvent prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone. À compter d'aujourd'hui, il existe des cliniques sans rendez-vous pour les premières doses à Buckingham, Hull et Wakefield et six cliniques sans rendez-vous pour les deuxièmes doses d'AstraZeneca. La province s'attend à avoir administré une première dose à 75 % des adultes d'ici le 15 juin et prévoit que 75 % des personnes de 12 ans et plus recevront leur deuxième dose d'ici la fin août. Son objectif est les deuxièmes doses du vaccin AstraZeneca huit semaines après la première. Les gens peuvent être en mesure d'obtenir un rendez-vous plus tôt pour la deuxième dose pour d'autres types de vaccins à partir du 7 juin. et la perte du goût ou de l'odorat. Les enfants ont tendance à avoir des maux d'estomac et/ou une éruption cutanée. Si vous présentez des symptômes graves, appelez le 911. La santé mentale peut également être affectée par la pandémie, et des ressources sont disponibles pour vous aider. Dans l'Est de l'Ontario : Toute personne souhaitant passer un test doit prendre rendez-vous. Vérifiez auprès de votre bureau de santé les emplacements et les heures d'ouverture des cliniques. L'Ontario recommande de ne subir un test que si vous répondez à certains critères, tels que des symptômes, une exposition ou un certain travail. Les personnes sans symptômes mais qui font partie de la stratégie de dépistage ciblé de la province peuvent prendre rendez-vous dans certaines pharmacies. Les magasins Shoppers Drug Mart peuvent désormais offrir des tests rapides. Les voyageurs qui ont besoin d'un test ont très peu d'options locales pour en payer un. Le Dr Kieran Moore, médecin-hygiéniste de la circonscription sanitaire de Kingston, Frontenac et Lennox & Addington, deviendra le prochain médecin-hygiéniste en chef de l'Ontario, en remplacement du Dr David Williams qui prend sa retraite. (Lars Hagberg/Presse canadienne) Dans l'ouest du Québec : Les tests sont fortement recommandés pour les personnes présentant des symptômes et leurs contacts. Les gens peuvent prendre rendez-vous et vérifier les temps d'attente en ligne. Appelez le 1-877-644-4545 pour toute question, y compris si des tests sans rendez-vous sont disponibles à proximité. Premières Nations, Inuits et Métis : Les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis, ou toute personne voyageant pour travailler dans une communauté autochtone éloignée, sont admissibles à un test en Ontario. Akwesasne a un site de test COVID-19 sur rendez-vous seulement et un couvre-feu de 23h. à 5 heures du matin. Toute personne retournant dans la communauté du côté canadien de la frontière internationale qui se trouve à plus de 160 kilomètres – ou a visité Montréal – pour des raisons non essentielles est invitée à s'isoler pendant 14 jours. Les habitants de Pikwakanagan peuvent réserver un test COVID-19 en composant le 613-625-1175. Toute personne à Tyendinaga intéressée par un test peut appeler le 613-967-3603 et à Kitigan Zibi, le 819-449-5593. Le conseil de Tyendinaga demande aux gens de ne pas s'y rendre pour camper ou pêcher. Les Inuits à Ottawa peuvent appeler l'équipe de santé familiale des Inuits d'Akausivik au 613-740-0999 pour obtenir des services, y compris des tests et des vaccins, en inuktitut ou en anglais les jours de semaine. Pour plus d'informations

'Vous ne pouvez même pas sortir' : le lac Pigeon de l'Alberta est envahi par les moucherons

Dans le lac Pigeon de l'Alberta, les cabines et les voitures sont recouvertes de touffes tremblantes. Les moucherons ont pris le relais en essaims de proportions presque bibliques et contrairement à tout ce que certains résidents de longue date disent avoir jamais vu. "Vous ne pouvez même pas sortir", a déclaré Allan Eliasson, qui a déclaré que les moucherons non piqueurs sont les plus gros essaims saisonniers qu'il a vus au cours de ses deux décennies vivant près du hameau de Mulhurst, dans le centre de l'Alberta. "C'est tellement ennuyeux là-bas. C'est écrasant. C'est comme un film d'horreur là-bas. » Les Albertains qui cherchent à s'évader dans une cabane au bord d'un lac ou un endroit de camping pourraient avoir une rude surprise. Les mouches des lacs éclosent en masse autour du lac Pigeon, à environ 100 kilomètres au sud-ouest d'Edmonton cette semaine. L'invasion d'insectes peut être une nuisance pour certains lors d'un week-end d'été, mais d'autres y voient un phénomène naturel étonnant. Avec plus de 2 000 espèces en Amérique du Nord et plus de 600 dans la seule région d'Edmonton, la symphonie des moucherons est un son doux à l'oreille d'un entomologiste. "C'est une merveilleuse occasion de voir quelle grande biodiversité nous avons", a déclaré Janet Sperling, entomologiste et chercheuse postdoctorale à l'Université de l'Alberta. L'entomologiste Janet Sperling dit que les moucherons sont le signe d'un lac en bonne santé. (Soumis par Janet Sperling) Les adultes ne vivent que quelques jours, mourant peu de temps après l'accouplement. L'essaimage, qui a commencé il y a environ 10 jours, ne durera probablement pas longtemps. La plupart des résidents appellent simplement ces moucherons non piqueurs ennuyeux. Mais Sperling, qui s'attend à ce que les essaims meurent dans les prochains jours, espère qu'ils pourraient attirer plus de curiosité que de mépris. Elle dit qu'il est probable que les conditions printanières aient été préparées pour que les insectes fassent surface en masse du lac. Les insectes dirigent l'écosystème local, nourrissant les poissons et les oiseaux avec leur abondance, signe d'un lac en bonne santé, a ajouté Sperling. "Cela nous montre simplement que c'est un lac propre", a déclaré Sperling. "Et je ne sais pas si vous pouvez entendre tous les oiseaux, mais les oiseaux qui mangent des insectes s'amusent tout simplement. Ils ouvrent juste la bouche, volent et ils se sont procuré toute une collection d'insectes à manger. "Certaines personnes vont au Serengeti et veulent voir des zèbres et des gnous", a ajouté Sperling. "Mais en tant qu'entomologiste, je ne dois aller nulle part, je dois juste aller dans mon propre jardin et voir ce nombre incroyable de moucherons non piqueurs." Les œufs sont pondus au sommet du lac avec des larves se nourrissant de minuscules particules du lit du lac. l'hiver. Sperling dit que la taille de cet essaim printanier est probablement une question de calendrier, avec des conditions propices à l'émergence des pupes en quelques jours plutôt qu'en plusieurs semaines. Avec la journée d'appréciation des insectes le 8 juin, Sperling dit qu'elle espère que ce qui pourrait à première vue sembler cauchemardesque, pourrait inspirer des rêves d'entomologie pour la prochaine génération d'appréciateurs d'insectes curieux.

Alors que la pandémie diminue, DeSantis de Floride s'empare de la scène nationale

TALLAHASSEE, Floride (AP) – Alors que le gouverneur de Floride Ron DeSantis luttait pour contenir la pandémie de coronavirus, les démocrates se sont préparés à bondir. L'économie de l'État était en lambeaux, les infections et les décès étaient en augmentation et il y avait des doutes sur le plan des républicains pour sortir la Floride de la crise. Maintenant que la pandémie semble s'atténuer et que DeSantis se dirige vers sa campagne de réélection l'année prochaine, il est sorti de l'incertitude politique comme l'un des gouverneurs républicains les plus éminents et l'un des premiers favoris de la Maison Blanche en 2024 parmi les acolytes de Donald Trump. , si l'ancien président ne se présente plus. Alors que la stature nationale de DeSantis a augmenté, il est resté provocant face aux attaques continues contre son opposition intransigeante pour masquer les mandats et les blocages. "Rester en ligne. Ne reculez pas », a-t-il déclaré à une foule lors d'une collecte de fonds à Pittsburgh le 20 mai. « Et dans l'État de Floride, avec moi en tant que gouverneur, je ne fais que commencer à me battre. Ce combat aura bientôt lieu, alors qu'il fait campagne pour un deuxième mandat et que la pression s'intensifie sur les démocrates de Floride pour qu'ils reprennent pied dans un État qui a basculé vers les républicains depuis plusieurs cycles électoraux. À moins qu'ils ne trouvent une nouvelle formule, les démocrates pourraient se retrouver exclus de tout bureau à l'échelle de l'État pour la première fois depuis la Reconstruction. "Ce n'est pas qu'une course – ce sont deux courses en une, étant donné comment Ron DeSantis essaie d'utiliser une victoire de réélection comme une fronde pour ensuite être le favori" pour la nomination au GOP en 2024, a déclaré Fernand Amandi, un démocrate sondeur à Miami. "S'ils parviennent à l'empêcher d'être réélu, ils éliminent presque certainement toute possibilité qu'il se présente à la présidence." DeSantis a gagné il y a trois ans contre le démocrate Andrew Gillum, et les démocrates s'inquiètent de savoir s'ils peuvent présenter un candidat capable de reconquérir le manoir du gouverneur pour la première fois depuis 1994. Le représentant américain Charlie Crist, un ancien gouverneur républicain qui est maintenant démocrate, a annoncé sa campagne pour le poste de gouverneur ce mois-ci. La commissaire à l'Agriculture Nikki Fried, la seule démocrate actuellement en poste dans tout l'État, a annoncé une date du 1er juin pour annoncer publiquement si elle se présenterait. Certains démocrates avaient espéré que le représentant américain Val Demings, qui a aidé à gérer la première destitution de Trump et était considéré comme le colistier du président Joe Biden, se joindrait à la course. Au lieu de cela, elle envisage de briguer le siège du Sénat américain désormais détenu par le républicain Marco Rubio. Peu importe qui participera au concours démocrate, renverser DeSantis sera « un défi de taille », a déclaré Ryan Tyson, un sondeur républicain basé à Tallahassee. "Les démocrates ne parviennent pas à comprendre que l'État de Floride change sous leur nez." La population de la Floride continue de croître, mais bon nombre des nouveaux résidents de l'État sont plus âgés et viennent de régions du pays plus amicales envers les républicains. Avant l'élection présidentielle de novembre dernier, les républicains avaient réduit l'écart d'inscription avec les démocrates à environ 117 000. Le jour du scrutin, quatre ans plus tôt, les démocrates avaient une avance de 327 000 électeurs sur les listes électorales. Depuis lors, les républicains ont continué à gagner – avec l'avantage démocrate maintenant à peine plus de 100 000. Les deux parties tenteront de nationaliser la course, en partie pour obtenir le soutien de gros donateurs extérieurs à l'État. Pour DeSantis, il s'agit aussi de rehausser son image nationale. Cela, bien sûr, deviendra probablement une ligne d'attaque pour Crist et Fried, qui accusent DeSantis d'être plus intéressé à poursuivre ses ambitions politiques qu'à s'attaquer aux préoccupations des Floridiens. "Tout comme notre ancien président, il s'attribue toujours le mérite mais n'assume jamais la responsabilité", a déclaré Crist lorsqu'il a annoncé sa candidature au poste de gouverneur. Dans une vidéo faisant allusion à son entrée possible dans la course, Fried a qualifié DeSantis de «dictateur autoritaire». Faire appel aux partisans de Trump pourrait être intelligent alors que le Parti républicain approfondit son allégeance à l'ancien président, dont l'ombre planera sans aucun doute sur des courses très médiatisées comme celle sur le point de se dérouler en Floride. Lors de sa visite à Pittsburgh, DeSantis a applaudi Trump pour avoir reconnu les menaces militaires et économiques posées par la Chine et a sympathisé avec lui pour ses batailles contre des sociétés de médias sociaux telles que Twitter, qui l'a interdit de sa plate-forme. Le gouverneur a « décidément fait des efforts pour faire appel à la base Trump. L'inconvénient, bien sûr, est que l'ancien président est tellement polarisant », a déclaré Kevin Wagner, politologue à la Florida Atlantic University. "Mais dans l'État de Floride, où l'ancien président s'en est très bien sorti, faire appel à sa base d'électeurs semble être une décision assez prudente." Les ambitions de DeSantis pourraient devenir confuses si Trump se présente en 2024. Cela forcerait DeSantis et d'autres espoirs à attendre ou à commencer à se redéfinir au-delà de l'ombre de Trump. Les démocrates pensaient que la pandémie serait une forte ligne d'attaque contre DeSantis. In November, Floridians were about evenly divided about the governor's handling of the pandemic, with 49% approving and 50% disapproving, according to AP VoteCast. In that same poll, 48% had a favorable opinion of DeSantis while 45% viewed him unfavorably. But with about 18 months before the November 2022 election, it remains to be seen how the pandemic might play out in the campaign. The pandemic has become a key talking point against what DeSantis called “the militant left.” “We’ve saved millions of livelihoods from the brunt of lockdowns," he said in Pittsburgh. "All I can say to any state that has not followed suit: Open your state, open your schools, take off these mask mandates, let people live and thrive.” While he spent his first years as Florida governor casting himself as a defender of the environment, including the state’s cherished Everglades and imperiled coastlines, and even as a booster for his state’s underpaid teachers, DeSantis has more recently taken a sharper turn to the right. During Florida’s just-completed legislative session, DeSantis successfully pushed for an “anti-riot” law that countered the Black Lives Matter movement. He won legislation that excoriated social media companies that, the governor charged, censor conservative thought. On a recent appearance on Fox News — one of many — DeSantis showcased a freshly signed law that tightens voting rules amid unproven claims among Trump followers that Trump was denied a second term because of election irregularities. “The governor’s priorities certainly got through, and that can only be good for him,” said Susie Wiles, a Republican strategist who helped Trump win Florida last year and continues to work for him. “What is good for him has proven to be good for the state, which in turn makes his fortunes good going into reelection next year.” ___ Associated Press writer Hannah Fingerhut in Washington contributed to this report. Bobby Caina Calvan, The Associated Press

UK PM Boris Johnson marries fiancee in private ceremony

LONDON (AP) — British Prime Minister Boris Johnson has married his fiancée, Carrie Symonds, in a small private ceremony that came at the end of a tumultuous week during which a former top aide said he was unfit for office. The couple wed Saturday at the Roman Catholic Westminster Cathedral in front of a small group of friends and family, Johnson's office said Sunday, confirming newspaper reports that were published overnight. Photos taken after the ceremony in the garden of the prime minister's residence showed Symonds in a long white dress and floral headband. Johnson wore a dark suit. “The Prime Minister and Ms. Symonds were married yesterday afternoon in a small ceremony at Westminster Cathedral,'' Downing Street said. “The couple will celebrate their wedding with family and friends next summer.” The couple have reportedly sent save-the-date cards to family and friends for a celebration on July 30, 2022. Under current coronavirus restrictions in England, no more than 30 people can attend a wedding. Johnson, 56, and Symonds, a 33-year-old Conservative Party insider and environmental advocate, announced their engagement in February 2020. Their son, Wilfred, was born in April last year. The marriage is Johnson’s third. He has at least five other children from previous relationships. Johnson's previous marriages would not have stopped him from having a Catholic wedding because they didn't take place in the Catholic church, Matt Chinery, an ecclesiastical and canon lawyer, told Times Radio. “In the eyes of the Catholic church, Boris Johnson woke up last week as somebody who wasn’t married and had never been married and so was free to marry in the cathedral this weekend,” he said. Johnson was baptized as a Catholic but he was confirmed as a member of the Church of England as a teenager. The last British prime minister to marry in office was Lord Liverpool in 1822. The wedding followed a difficult political week for Johnson. His former top aide, Dominic Cummings, on Wednesday told lawmakers that Johnson had bungled the government’s response to the coronavirus pandemic and said he was “unfit for the job.” Britain has Europe's highest coronavirus death toll, at over 128,000 people, but it has also produced one of the world's most successful vaccination programs, inoculating 74% of its adults. Daily deaths have plummeted to single digits of late, compared to over 1,800 one day in January. On Friday, a government ethics adviser released his long-awaited findings on the “cash for curtains" scandal in which Johnson was criticized for failing to disclose that a wealthy Conservative Party donor had paid for the redecoration of the prime minister's official residence in London. Although Johnson later settled the bill, the inquiry found that Johnson had acted “unwisely” in carrying out the work without knowing where the money had come from. He was cleared of misconduct. The opposition Labour Party was not giving Johnson any space for a honeymoon, with one Labour lawmaker, Jon Trickett, suggesting that the weekend wedding was “a good way to bury this week’s bad news.” Danica Kirka, The Associated Press


Avantages

Easy to clean

All the major parts of the brewer, such as the external panel, pod holder, and lid, are made of high-end plastic material that is easy to clean by just wiping using a soft and damp cloth. In addition, the inbuilt descaler makes cleaning of the internal component much easier.

Removable drip tray

The drip tray in Keurig K55 can easily be removed, a feature you don't see in many brewers of the same caliber. When removed, it gives room and allows the machine to accommodate travel mugs of up to 7.1 'tall and other taller cups.

Large water reservoir

The water receptacle is large enough for up to 5 cups of coffee. This is important as it means that you do not have to keep refilling the tank constantly. Despite the large tank, the coffee maker is still designed in a way that makes it portable.

Great user interface

The user experience with this machine has been enhanced greatly, thanks in part to the interface. This machine is quite user friendly. The features are quite elementary and straightforward, making it a great choice for people who have never used these types of machines.


Infoniworld

When Maharba Zapata was just getting started and making salsa out of her Magna home to support her seven children, her now-husband suggested that Zapata name her business Salsa Queen.

Zapata, 49, said she remembers thinking, “That’s the stupidest name ever.”

The name stuck, though, as the business grew, and Zapata continually had to find larger office and kitchen spaces to keep up with the demand from customers.

In fact, Zapata became so well known by this title that when she became a U.S. citizen a year and a half ago, she legally changed her name to SalsaQueen Zapata — a move that reflects how meaningful her salsa brand has been in her life.

Salsa Queen is one of more than 400 women-owned businesses in Utah included in a new directory from the Women’s Business Center of Utah, where people can search by county, city and industry to find female entrepreneurs in construction, finance and the arts, among other fields.

The next time Utahns need to find a unique gift or hire a professional, Ann Marie Wallace, state director of the Women’s Business Center, said she hopes they will go to UtahWomenOwned.com.

“Using the directory just once a month can have enormous impact,” she said.

Female-owned small businesses have been hit harder during the COVID-19 pandemic than their male counterparts, according to the U.S. Chamber of Commerce. That’s partly due to women gravitating toward service-based industries, Wallace said, and because they have had trouble accessing PPP loans, while also facing child care challenges.

Even before the pandemic, “women have already been at a disadvantage because they can’t access capital like men can, and they’ve had other barriers that have been put in front of them,” according to Wallace.

This new directory can help make a difference, she said.

“Knowing which small businesses are women-owned and where to find them is critical to supporting them,” Wallace said.

Business rooted in passion

Get Zapata on the phone, and she will quickly start sharing recipes about how to make guacamole with her gourmet pico salsa and creamy jalapeno dip, or how to mix her queso chipotle dip with the red chili salsa to create a delicious sauce. Just talking about it makes her hungry, she said, laughing.

Zapata currently has about 25 employees working at a West Valley City location to make the salsa and dips, which can be found online and at stores across the valley and nationwide, including Harmons, Smith’s and Sprouts Farmers Markets. During COVID-19, Zapata also added home delivery in the Salt Lake, Ogden, Provo and Park City areas.

“People have to eat,” she said.

Zapata left Mexico to come to the United States 32 years ago, and she said she started a salsa business because it fits her love for food, her culture and her family.

The sugar skull on her products’ labels comes from the Mexican holiday Día de los Muertos (Day of the Dead), she said, and it also honors her baby who died of leukemia.

Zapata is proud to have come from “humble beginnings,” immigrating to the U.S. without speaking English, to now living in what she calls her “dream neighborhood,” Olympus Cove.

Early last year, Zapata spoke in front of a crowd about her success with Salsa Queen as part of Utah State University’s Entrepreneurship Leadership Series. Since then, she said she has watched a recording of her talk dozens of times.

“That’s one of the highlights of my life,” Zapata said.


(Trent Nelson | The Salt Lake Tribune) Salsa on the line at Salsa Queen in West Valley City on Friday, May 14, 2021. (Trent Nelson/)

Aarf Dogwalking and Petsitting

Suzie Ellison wasn’t allowed to have a dog while growing up, since her dad wasn’t an animal person.

“When I moved out, one of the first things I did was to get a dog, and then I’ve had a dog ever since,” she said.

After years of working as a paralegal, Ellison started her Aarf Dogwalking and Petsitting business in Salt Lake City 13 years ago, when her son went to college. The move allowed her to combine two of her passions: dogs and being outside.

“It is so fun. It’s so rewarding,” said the 64-year-old who lives in Cottonwood Heights.

Today, Ellison oversees a team of eight people, and they take dogs on walks and hikes around the valley. That part of the business has done well during the pandemic, Ellison said, since her clients still need to get their pets outside while working from home.

Aarf House, which Ellison describes as a doggy bed and breakfast, has struggled over the past year, though, as people weren’t traveling as much and didn’t need lodging for their pets.

While the pandemic threw some unexpected curveballs, Ellison said she still feels fortunate “to do what I love.”


(Photo courtesy of Suzie Ellison) Suzie Ellison, pictured wit her dog Rosie, started Aarf Dogwalking and Petsitting in Salt Lake City in 2008 as a way to combine two of her loves: dogs and being outside.

Lori Rawlings started with her HandyGal business, doing home repairs and maintenance for customers. A few years ago, the 54-year-old decided to also do home inspections through her HHeR Inspections business.

“I’ve always liked taking things apart and putting them back together and finding out how things work,” said Rawlings. That includes working on her Victorian home in Salt Lake City that was built in 1904, where she lives with her family.

As Utah has seen a booming housing market, Rawlings said calls for inspections have been a bit slow. It could just be that her business is fairly new, and she’s still building up a client base. But based on what she’s heard from real estate agents, Rawlings said it could also be that because the housing market is so tight, with some people offering $100,000 over asking prices to snag places, homebuyers are skipping inspections before purchasing.

That worries Rawlings, she said, because Utahns may later face expensive fixes if they don’t take the time to do an inspection.

Rawlings is excited about the publicity that the new directory will bring for women-owned businesses in Utah, she said. Personally, she’s had a couple of customers contact her for work, specifically because she is a woman.

“They said, ‘I want to hire you because I think you’ll do a better job, and I want to support women in business,” Rawlings said.


(Photo courtesy of Lori Rawlings) Lori Rawlings, who started HHeR Inspections, said people have hired her because they want to support a woman-owned business.

Growth in women-owned businesses

During the coronavirus pandemic, female entrepreneurs were more likely to say they were regularly worried about money and expected to lose income in the coming months, than women who worked for businesses, according to a report released in April by the Utah Women and Leadership Project at USU.

“I often work without pay to ensure I can pay others who help with our business and keep our program running,” one female business owner told the project in response to a survey about how COVID-19 has affected Utah women in the workforce. Another woman said the pandemic made her “wary” of starting her own business.

The Women’s Business Center of Utah can provide resources and help, Wallace said. Despite challenges before and during COVID-19, Utah actually does well compared to other states when it comes to women-owned businesses, she said.


(Rick Egan | The Salt Lake Tribune) Ann Marie Wallace, left gives advice to to Abbey Daw, owner of Sweat & Soul Yoga, on Thursday, October 29, 2015. Wallace is the state director for the Women's Business Center of Utah, and the organization launched a women-owned business directory in May 2021. (Rick Egan/)

The Beehive State ranked sixth in the country in economic clout for women-owned businesses, according to a 2019 report from American Express. And the number of businesses run and owned by Utah women has grown, from 77,800 in 2015 to 89,092 in 2019, a brief from the Utah Women and Leadership Project shows.

Still, information released by the Kem C. Gardner Policy Institute earlier this month reported that 59% of business owners in the Beehive State are male, while 16.9% are female. (The remaining 24.1% were shared male/female.)

Wallace’s organization estimates that if women-owned and controlled businesses reached parity with their male counterparts, in terms of revenue and employees, that it would create 25,000 new businesses, 162,000 jobs and $26.5 billion in new revenue in Utah.

“If that were to happen in the next year, it would grow our economy by 15.7%,” Wallace said. “It’s astronomical.”


(Trent Nelson | The Salt Lake Tribune) Adrian Galaviz at work at Salsa Queen in West Valley City on Friday, May 14, 2021. (Trent Nelson/)

Becky Jacobs is a Report for America corps member and writes about the status of women in Utah for The Salt Lake Tribune. Your donation to match our RFA grant helps keep her writing stories like this one please consider making a tax-deductible gift of any amount today by clicking ici.


Best Single Serve Coffee Makers Buying Guide

The Most Important Features to Consider

  1. Compatibility
    Besides a couple of the machines — notably De’Longhi’s Nespresso — every coffee maker on the list has universal compatibility with K-cup pods. AdirChef’s Grab N’ Go machine doesn’t use pods at all, but it still fits the bill because you can use traditional ground coffee with the unit — there are no restrictions on that front. More compatibility means more flavor selections, and also the option to buy supplies at just about any store that carries coffee.
  2. Single-Serving
    A single-serving of most beverages is generally about 8-ounces. Every coffee maker on this list has a water tank and system capable of producing at least 10 full ounces of coffee. A few can produce servings bigger than that, while a few others can even produce less.
  3. Brew Times
    Another minor feature to consider is the brew cycle or brew time. Most K-cup and pod-style machines have faster brew times, especially when compared to traditional coffee makers. You’re only brewing a single-serving though, so it makes sense why. The real question is whether or not the machine has enough time to genuinely heat the coffee, and not many people enjoy a lukewarm beverage. All the machines you see here will brew a hot cup of coffee in about three minutes or less.
  4. Machine Size
    Finally, when choosing a machine for yourself you’ll need to decide between a bulkier, stationary machine like the Keurig and something more portable or lightweight like the AdirChef Grab N’ Go. Our counters are full already with things like the best toaster oven. The decision is easier to make when you know where you’ll be placing or using the machine. If it’s going to sit on the counter in a kitchen or at an office, then one of the bigger stationary models is fine. If you’re always on the move and don’t have time to prepare something like the De’Longhi Nespresso, then grab one of the more portable options.

Single Serve Coffee Makers FAQs

To Pod or Not to Pod?

Many of the newer single-serve coffee makers use a pod-based brew system, usually dubbed Pod 1.0, 2.0 or some other version number. They’re also called K-cups, which we’ll get to in a minute. Keurig, a brand you may recognize, made the pod design quite popular. As you might have guessed, its coffee makers use K-cup pods. Keurig is not the only brand that now uses the pod system, and it’s certainly not the only brand to have a proprietary capsule design. De’Longhi also uses pods for its coffee makers, exclusively called Vertuo capsules. Generally, pods hold enough ground coffee or mixture within to make a single drink. After you use them, you merely discard the pod and move on. They can be extremely convenient, especially in the mornings when you’re in a hurry. However, they also tend to be more expensive than traditional ground or whole bean coffee. Plus, if you want to use your favorite coffee, that might also be a problem as it can be tough to find specific pods — although most grocery stores do have bigger pod selections these days thanks to popularity. It is worth noting that you can buy pod-size attachments to pack full of traditional coffee. The attachments usually work like a filter, which you place inside your single-serve maker, just like a pod. As for whether or not you should choose a pod-based coffee maker over a traditional one, that’s up to you. Now that you better understand the difference, you merely need to decide between pre-packaged pods or K-cups, or traditional ground or whole bean coffees.

How Often Do They Need to be Cleaned?

As you’re constantly filling the coffee makers with water, single serving or not, there’s always the chance that some nasty stuff might build-up inside. For the most part, if you’re using filtered water inside the unit you should be able to avoid frequent cleanings. Filtered water also tends to make the coffee taste much better than tap. If you’re worried the system needs a thorough cleaning, you can use a light water and vinegar solution to run through a cycle. Create a mixture of about ⅓ vinegar and ⅔ water and pour it into the water reservoir. Then, just run the coffee maker through a brewing process — sans the coffee, obviously — and it should clean out everything nicely. Repeat the process every few months or so, or when you feel like it needs to be cleaned. Vinegar and lemonade work well for descaling the coffee makers, too. Calcium deposits or scale might build-up inside the unit over time. The cleaning solution helps remove it and keep the maker running optimally.

Are There Reusable Pods?

As we mentioned in the first question, there are pod-like attachments you can buy which allow you to stuff ground coffee inside. After you brew a serving, you merely empty the used coffee grounds, give the filter or pod a good rinsing, and then you can use it again. They are reusable in the sense that you can keep supplying your choice of coffee, no matter what it is. Most proprietary pods and K-cups, however, are meant for single use only.

How Much Coffee Do They Make?

Depending on the coffee maker, most will brew anywhere from 6 to 12 ounce servings. Some of the units allow you to select the size you want, like the Mueller Ultima machine which offers four different brew sizes. Even at 12-ounces, you’re still talking about a single cup of coffee, albeit slightly bigger than usual. If you drink multiple cups each day it’s a smarter idea to go with a larger, traditional coffee maker. It’s also probably a lot cheaper.

What's the best single-serve coffee makers of 2020?

Choosing the best single-serve coffee maker of 2020 is not a simple task, since, style, functionality and overall design can be subjective to the consumer. However, after rigorous hours of testing, we can confidently say that our Top Picks are some of the best single-serve coffee makers on the market. Depending on what you're looking for in your ideal coffee maker, Top Pick #4 – the Keurig K-Elite is a great choice. Other great models that just missed our list but are still considered fantastic 2020 models are the Hamilton Beach One Cup Coffee Maker, the Cuisinart SS-10 Single-Serve Coffee Machine, and the Sboly Mini Single Serve Coffee Brewer. The Hamilton Beach is easy to clean, with a reusable, eco-friendly mesh filter and gives you the option of using your own ground coffee. Plus, the stainless steel construction makes this model feel more expensive than its low price point. The only downside is the mesh filter, though eco-friendly, you may have to resort to using paper filters since the mesh lets fine grounds through. The Sboly Mini is great value for money, lightweight and compact plus, it's compatible with both K-cups and ground coffee. Finally, the Cuisinart SS-10 offers tons of features and customizable options, with a large reservoir, self-cleaning program and dedicated hot water buttons alongside a three-year warranty, this model is definitely worth mentioning.


Depstech WiFi Borescope Inspection Camera

【The Newest Type Endoscope】: Unlike other endoscope camera on the marketplace, this wireless wifi endoscope camera not only work with Android smartphone(Above Android 2.3), but also iPhone IOS system(Above IOS 6.0). This is perfect for iPhone user who want do inspection work. Without using extra adapter or cable, it can be easily connected with your smartphone via WIFI. The only thing you need to do is to download and install the compatible APP “WIFI VIEW”on your device.

【Unique Blue LED technology】: 6 adjustable blue LED light on camera tip, it greatly helps to improve image brightness and clarity even in dark or low-light condition. Moreover, the art of 1200P camera offers you a wonderful experience of recording a clear close range HD video in AVI format and snapshot image in JPG format with three adjustable resolutions 320×240, 640×480, 1280 x 720,1600×1200.

【Featuring 11.5FT cable, waterproof and 8.5mm diameter camera】: this endoscope can suitable for various types of environment, for example, low-light or dark area, damp or wet area etc. Furthermore, armed with bendable semi-rigid cable which can bend and hold it’s shape to access a wide variety of confined place.

【Premium Camera Chip】:Adopting the second generation chip at 30fps, which is best for acquiring the smoothest video and image, and this is a great advantage over the other products at 10fps on the marketplace.

【Design Patent】:For this WiFi version endoscope, we have applied the certificate of Design Patent.


US-CERN agreement paves way for new era of scientific discovery

A new agreement between the United States and the European Organization for Nuclear Research (CERN) signed today will pave the way for renewed collaboration in particle physics, promising to yield new . insights into fundamental particles and the nature of matter and our universe.

Monde


When John Sylvan invented K-Cups in 1997, he knew they'd turn a
profit. What he didn't anticipate was that 15 years later, a coffee pod
machine would be sitting on the counters of an estimated 20 million American homes and Keurig Green Mountain would go on to sell more than 30 billion packs of the disposable coffee pods.


Disposable is the keyword there. To withstand the brewing process,
coffee pods are made with four different layers of specialized plastic
and topped with plastic foil, making them virtually un-recyclable and
not biodegradable.

Last year Keurig sold 9 billion K-cups, the majority of which likely ended up in landfills.

Sylvan, who sold his share of Keurig Green Mountain for $50,000 in 1997, expressed his regrets for the invention in an interview with L'Atlantique, saying "I feel bad sometimes that I ever did it."


"It's like a cigarette for coffee, a single-serve delivery mechanism for an addictive substance."


Sylvan now works at his solar power company called Zonbrak and doesn't own a Keurig machine himself.


Keurig Green Mountain, which recently announced
a partnership with Coca Cola and Snapple beverages to bring sodas into
the Keurig family, is probably not too thrilled with Sylvan's recent
statements.


The company has introduced an initiative to make its pods entirely
recyclable by 2020, a goal that Sylvan says is unattainable. "No matter
what they say about recycling, those things will never be recyclable,"
he told L'Atlantique.


Uproar over the pods from environmentalists is nothing new.


In January, video production company Egg Studios anonymously uploaded
a mockumentary video that depicts an action-movie style takeover of
disposed K-Cups. Egg Studios later claimed credit for the video in a press release, and since then, the Internet has taken on the #KillTheKCup mantra.

While K-Cups may seem like a more affordable alternative for those
trying to curb their daily Starbucks habit, in reality they're still
extremely expensive. Each pod comes with a measly 11 grams of coffee,
which equates to about $40 per pound, according to L'Atlantique.


Compare that to under $4 for a pound of Folger's coffee, or even $11 for the Starbucks Holiday Blend if you're a brand loyalist.

Keurig Green Mountain's Chief Sustainability Officer Monique Oxender told L'Atlantique
that K-Cups are technically recyclable. But that's only if you separate
the metal foil, rinse out the plastic cup, and remove the paper filter.
All three must be recycled separately. But how likely is the average
Keurig customer, who's paying a premium price to shed seconds off their
morning routine, to go through that meticulous process?

If you've become a K-Cup devotee, you may, in some cases, not have to
chuck your 15-pound Keurig machine to reduce your waste output. Mettre
your Amazon Prime account to good use by buying a large tub of coffee grounds and some reusable Ekobrew Keurig pods. But if you have Keurig 2.0, that's not an option. That machine doesn't brew unlicensed packs, much to the chagrin of customers.


Have something to add to this story? Share it in the comments.


Source: Willis Tower for sale, has likely buyer

Punk rock activists Pussy Riot guest starred as themselves on an early episode of the newest season of "House of Cards," but they were not impressed with how the show's producers portrayed a . character based on Russian President Vladimir Putin. In the third episode of season 3, Russian dissidents Nadezhda "Nadya" Tolokonnikova and Maria Alyokhina of Pussy Riot -- a feminist punk rock protest group whose 2012 arrest in Moscow for protesting Putin's anti-gay regime drew considerable criticism from the West -- are invited to a White House dinner party as guests of honor alongside fictional Russian President Victor Petrov, presumably in an attempt to diffuse tensions. But the invitation has the opposite effect, as Tolokonnikova and Alyokhina use the opportunity to criticize Petrov.

Voir la vidéo: How To Make A Good Cup of Coffee With a Keurig Machine


Commentaires:

  1. Coby

    Vous avez été visité avec une excellente idée

  2. Kohkahycumest

    Je pense que vous faites erreur. Je suggère d'en discuter. Écrivez-moi en MP, nous communiquerons.

  3. Khufu

    Je félicite, quels mots ..., l'excellente pensée

  4. Brian

    I read it - I liked it very much, thanks.

  5. Dyre

    D'accord, c'est la drôle de réponse

  6. Orvil

    Je pense, que vous commettez une erreur. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.



Écrire un message